Les épicurieux

Nouvel atelier traiteur à Kervignac (56) pour fin septembre

Nouvel atelier traiteur à Kervignac (56)
Le 29 septembre prochain, Guyader Gastronomie ouvrira un nouvel atelier dédié au pôle Cake et traiteur dans la zone industrielle du Porzo à Kervignac (56). Un an et demi après le transfert du pôle Charcuterie à Saint-Agathon (22), la décision de construire ce nouvel atelier montre la volonté de l'entreprise de se projeter dans l’avenir et, pour cela, à miser une fois encore sur son implantation territoriale.

Le site actuel de Kervignac ne permettait pas d’envisager l’extension nécessitée par l’augmentation de la demande en cakes salés. En 2014, la décision a été prise de construire un nouvel atelier. La municipalité et la communauté de communes de Blavet-Bellevue-Océan ont proposé à Guyader Gastronomie un terrain sur le Carrefour industriel du Porzo, zone d’activités stratégique offrant une forte visibilité : elle accueille déjà plus de 25 entreprises du territoire et, à 15 km de Lorient, est située au centre d’un des plus importants carrefour d’accès au littoral de la Bretagne sud.

Maquette usine Guyader Kervignac

Répondre aux attentes des consommateurs

Le nouvel atelier permettra de mieux répondre aux évolutions de la demande. Le cake salé est aujourd’hui une véritable tendance de consommation (à l’apéritif, sur les buffets, en pique-nique). Ce succès a rendu le site de production historique de Kervignac inadapté. La construction d’une nouvelle usine donne l’opportunité de développer cette offre en l’enrichissant. Aux cakes salés traditionnels viendront s’ajouter tous les produits apparentés (tartes, gâteaux et bûches salés, gratins…). Enfin la nouvelle gamme 100 % végétale de Guyader Gastronomie (cakes salés végétaux, petits plats, soupes…) viendra naturellement prendre sa place sur les nouvelles lignes de production.

Moderniser l’outil de production

L’ouverture de ce nouveau site sera aussi l’occasion de répondre aux normes d’éco-conception, au profit à la fois de la performance industrielle et du bien-être des salariés.
La production de froid ne sera plus réalisée via des fluides frigorigènes générateurs de pollution, mais de façon « propre ». Grâce à un procédé d’optimisation de la récupération des calories, l’usine sera autonome pour sa production d’eau.

Ouverture du site au public

Conçu comme une vitrine du savoir-faire Guyader Gastronomie, le site a également été prévu pour accueillir du public. Un couloir de 100 m2 permettra d’assister à tout le processus de fabrication. Cette innovation marque la volonté de transparence et d’ouverture de l'entreprise sur les consommateurs et la poursuite de sa stratégie d’ancrage sur son territoire.